Tag Archives: Bosnia and Hercegovina

Etre authentique ou ne pas l’etre

This is a guest post by Anais Pirlot.

Anais is my oldest niece. She joined me in Split some days ago, and since then we have been travelling throughout the countries of Former Yugoslavia. Anais is half portuguese half french. She was raised in France, and, as she was growing up, she used to spent almost all her holidays in Portugal with me and the rest of the family. She currently spends most of her time in the United States, so this has been a precious occasion to enjoy her company that I love so much. She has proved to be the perfect travelling companion. Not only she is sweet and funny, but, above all, she is an acute observer, acquainted as she is to live with people of different cultural origins. The questions she makes me about the region, its peoples and its problems are helping me find the best way to make my perspective accessible to people with no previous knowledge on the region.

She wrote it in french and we decided to keep it in french. I apologise to the non-french readers.

“Voilà enfin des gens AUTHENTIQUES” me dit ironiquement Sarah dans le bus qui nous mène au centre de Sarajevo. Je rigole car elle fait référence à une anecdote que je lui ai raconté à propos de certains clichés.

En partant pour l’Europe de l’Est, j’appelle mon père une dernière fois depuis l’aéroport. Il me félicite de voyager tant et me fait cette remarque qui m’est restée en travers de la gorge comme une arrête de poisson: “Ah, bah là au moins tu vas rencontrer des gens authentiques” (c’est à peu près ce qu’il m’a dit). Sachant que ces 6 derniers mois j’ai passé le plus clair de mon temps à voyager à travers les États-Unis, il faisait allusion à ces américains tellement globalisés, consommants, consommés et industrialisés qu’on se demande s’ils sont encore humains.

Mais quel stéréotype ignorant! De tout ce que j’aime des États-Unis, ce que je préfère ce sont justement les gens; leur enthousiasme, leur convivialité, leur liberté qui leur permet cette informalité si chaleureuse. Sans parler de leur respect du travail.

Que c’est drôle alors de constater la difficulté d’obtenir rien qu’un sourire ou un bonjour d’un serbe ou d’un croate, ces gens si authentiques*… Mais voilà qu’a Sarajevo, oú les gens ont tant souffert, tout le monde sourit et est heureux de voir que l’on apprécie leur ville. Les gens sont enthousiastes et aiment vivre ici. C’est sans doute ce qui fait que leur ville est si belle aujourd’hui. Quant à savoir si cela fait d’eux des gens authentiques, j’en laisse le soin à d’autres, moi ça ne m’intéresse pas.

Photos: Above, an ‘authentic’ kid playing hiding with Anais on the bus from Belgrade to the suburb of Sarajevo called ‘East Sarajevo’. Bellow, an ‘authentic’ old man riding his bike in the centre of Sarajevo.

Advertisements

8 Comments

Filed under Bosnia, Joie de vivre